Lettre à Léon [Humeur]

Très cher Léon, il y a longtemps que je ne vous écris. J'ai été pris par un projet qui me tenait à coeur. Maintenant, je suis tout à vous et ne peux m'empêcher de vous faire part de mon inquiétude à mon retour de France. Comme vous me manquez, mon cher Léon...

Bert et Ernie - Let me tell you a secret - See Ming Lee - cc

C'est étrange, mais au bout de 4 ans passés en Italie, il m'arrive parfois de ne plus reconnaître mon pays, lorsque j'y retourne encore, en dehors des fêtes de fin d'année, comme le week-end dernier...

Quelle étrangeté que de ne plus reconnaître les siens et sa chère patrie. On s'absente 5 minutes et les choses ne sont plus à la place à laquelle on les avait laissées...

Télévision

Prenons la télévision, mon grand amour de jeunesse. Je vous avoue ne plus la regarder du tout. Je suis obnubilé par la série Rome, que l'on m'a offerte à Noël, et je la dévore par épisode entier chaque soir en DVD. Mais c'est une autre histoire. Elle concerne l'Italie. Souvent raillée pour la place particulière qu'elle laisse aux femmes dans la petite lucarne, l'Italie a mes faveurs pour ses débats télévisés. Partisans ou fouillis, ils existent et donnent la parole pour aborder les problèmes (et les solutions ?) de l'Italie d'aujourd'hui.

Point de cela sur les chaines françaises. Pour le suivi des journaux télévisés français sur le net, depuis ma chère cuisine, lorsque je suis seul, je m'endors devant Chazal, qui semble aussi à sa place, annonçant les malheurs du monde, qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Complètement décalée dans son corset 16ème (8ème ?)...

Mais le pompon, Léon, ce sont les jeux et les émissions de divertissements. Oui, l'Italie est un must dans ce genre, façon de parler. Mais qu'est devenue la télévision publique ? A quoi servent les redevances ? Où est l'exception ?

Ok, j'applaudis des 2 mains l'absence de publicité lors des films. Mais pour le reste. Nagui et ses blagues à 2 balles, en-dessous du niveau de la ceinture, le dimanche matin et à toutes les sauces ?

Point de nouveaux présentateurs à l'horizon ? Toujours les mêmes animateurs-producteurs qui s'en mettent plein les poches avec des concepts dignes du CP, depuis des décennies ? Main-basse sur la télévision publique ?

Read Instead - Rockcreek - cc

Que dire de l'émission de Ruquier, sur France 4, le dimanche... Que le fond est touché. Reviens Jacques, ils sont devenus fous. Temps de bêtises, tant de vulgarités, de débilités, de blagues, à nouveau, en-dessous de la ceinture. Toujours en-dessous, forcément en-dessous. Il n'y a que cela qui fasse rire les français ? Qu'ils aillent sur les chaînes du câble et qu'ils nous laissent tranquilles.

Une bande de chroniqueurs has been, payés des ponts d'or pour raconter des âneries qu'on n'ose pas répéter, tant elles sont moches et pleines de bous. Un évadé de loft story, le retour de Titof, qui a faire rire il y a 10 ans. Le psychiatre de service. Voilà votre dimanche sur une chaîne de service publique, messieurs dames. La honte. Les boules.

Trop de violence à la télé dans les années 80 ? Starsky et Hutch sans doute ? Depuis que CSI a débuté un épisode, au bout de 2 minutes, avec une décapitation, je n'y ai plus touché. Si je veux voir un film gore, je me loue le retour des morts vivants.

Ce n'est pas l'évolution de la société, mais la régression de la société. Mon bon Télé 7 jours ne me propose que des djeuns à peine sortis de l'école et m'en fait des idoles après leur 1ère chanson ou leur télé-réalité ! Et je dois m'identifier à cela ? On avait Delon, Bebel, Ventura, Bourvil, De Funes,... et j'en passe beaucoup. Aujourd'hui ? J'ai déjà oublié leur nom.

De l'Alma - bEbO - cc

Paris

Et oui, Léon, je vieillis, je le sens. Je convertis parfois en francs, comme ceux qui convertissaient en anciens francs, et dont je me moquais. Je deviens has been. Je ne me reconnais plus dans ce pays qu'est la France, dans les gens qui font l'actualité.

J'ai trouvé Paris stressée, Paris speedée, Paris vidée. Nervosité, manque de respect. Une atmosphère malsaine que je n'ai jamais ressentie en Italie. Trop grande, trop peuplée, trop déshumanisée. Paris fout le camp. Tout fout le camp...


Politique

Que dire de la politique ? "A élections régionales, conséquences régionales, à élections nationales, conséquences nationales." Quelques jours plus tard ? Mini-remaniement...
"On fait ce que l'on dit et on dit ce que l'on fait." Quelques mois plus tard ? La taxe carbone est abandonnée. Vous avez dit confiance ?

On crée un parti politique par personne, pour le MODEM et le nouveau parti de Villepin, qui n'a jamais été élu à quoi que ce soit. Vous avez dit quel intérêt ?

L'écologie, c'est bien, mais cela fait 20 ans qu'on l'attend et elle n'arrive toujours pas. Copenhague, la taxe carbone...

Je ne sais pas Léon, tu ne pourrais pas revenir de temps en temps, et nous conter ces mariages princiers, ces évènements extraordinaires, hors du commun. Donnes nous un peu de ta magie qui faisait le bonheur des petits et des grands. Que la France retrouve sa grandeur, sa langue, son esprit des lumières. Pas des ténèbres.

Monsieur, Zitrone, qu'attend votre successeur pour nous sauver de la médiocrité ? De la qualité, bordel. De la qualité. On en peut plus de ces émissions-navet. Rendez-nous notre redevance et rendez la joie de vivre aux parisiens. Ou on les envoie tous à Haïti pour leurs prochaines vacances.

Très cher Léon, il y a longtemps que je ne vous écris.

Cette rubrique s'appelle Humeur, parce que je n'aime pas l'expression "passer un coup de gueule". On n'est pas des chiens. Les autres humeurs du blog

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Anonyme a dit…
ciao Bello,

trop lontemps aue je suis partie de France mais je crains de me reconnaitre dans ce que tu dis...

sara
Eric a dit…
Merci pour le bello... c'est pour la nouvelle photo que je viens de mettre sur le blog ? ;-)
Mais Eric, c'est génial d'être un(e) has been !
Tu peux continuer à te balader dans tes souvenirs. Les autres n'ont que le réel réel. Nous nous avons en plus, le réel qu'on a aimé.
Guy Lux vous m'entendez, je ne vous entends plus du tout !
Il faut que j'aille voir à quoi ressemble le has been de Rome en Images. Histoire de voir si le commentaire précédent est subjectif !

Articles les plus consultés