Métro Ligne C

A Rome, les retards dans la construction de la nouvelle ligne C du métro sont inévitables... Gruyère, le sous-sol de la capitale fourmille de trésors archéologiques... Un véritable casse-tête pour les ingénieurs et le projet, qui vise à faciliter le transport dans la capitale de 500 000 personnes jour. Etat des lieux...

ligne C du métro à rome, italie
2 ans de retard pour le parcours Centocelle-San Giovanni... 2013 au lieu de 2011 pour cette partie du tracé. Alors que les travaux avancent plus rapidement en dehors du centre ville, ils ralentissent inévitablement à l'approche des merveilles archéologiques...

Il en faut du courage pour mener à bien un tel projet... Comment concilier des trésors du patrimoine et leur sauvegarde, à la vie quotidienne de milliers de personnes qui se rendent à leur travail ou veulent tout simplement se déplacer dans Rome plus facilement ?

ligne C du métro à rome, italie
Cité antique et cité moderne ont leurs propres exigences, parfois incompatibles... il faudra faire pourtant avec, si l'on veut porter à terme ces travaux d'envergure. Rome souffre de transports publics peu efficaces... mais ne peut se passer de sa richesse historique, patrimoniale, antique. 2 mondes se regardent...

D'ores et déjà, selon des premiers résultats à confirmer, les travaux auraient porté à jour

- L'Ateneo d'Adrien
- Le gymnase Grec de Néron
- Un canal qui traversait le Campo Marzio et portait jusqu'au Tibre
- Des parties du mur d'Aurélien
- Des restes humains de l'âge de bronze (IV-III millénaire av JC)

Que nous réserve Rome, de ses trésors encore endormis ?

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Buon giorno Eric,
La photo du Vittoriano avec en premier plan cette pelleteuse orange... Quel symbole.

Quel casse tête que ce chantier !
Les découvertes que tu cites, comblent les archéologues et les historiens qui aimeraient prendre tout leur temps pour explorer ces zones d'ombre qui voient le jour.
On les comprend, on les soutient.
Mais c'est tellement pratique le métro !
Eric a dit…
Ciao Anna,
et oui, c'est bien là tout le dilemme...
Dans un certain sens, on peut dire que le métro est une chance pour les archéologues, puisque sans ce projet, des trésors resteraient enfouis...
et comme le projet ne peut s'arrêter en plein milieu...
c'est tout bon pour tout le monde !
Eric

Articles les plus consultés