Giacomo Manzù [Timbré]

Votre série Complètement timbrée revient avec les maîtres italiens du 20ème siècle et Giacomo Manzù, considéré comme le Michel-Ange du XX siècle...

giacomo manzu
Pensée de Giacomo Manzù : "Ulysse m'a toujours attiré pour sa force, sa persévérance, son intelligence qui le font triompher de toutes les adversités que le destin accumule contre lui."...

Giacomo Manzù (1908-1991), pseudonyme Bergamasco de Giacomo Manzoni, se consacre à la sculpture dès l'âge de 20 ans...

... il s'installe à Milan en 1929, où il enseignera à l'Académie du Brera avant et après-guerre. La vie de Giacomo Manzù

Source : Poste Italienne

... Détail d'une sculpture en marbre dénommée Guantanamera, réalisée par Giacomo Manzù en 1970 et qui appartient à une collection privée à New-York...

... l'oeuvre prend son titre d'une chanson révolutionnaire cubaine Guantanamera


Quelques sculptures de Giacomo Manzù

- Busto di Inge (N°15 sur le site, sous Sculture)
- Guantanamera (N°22 sur le site, sous Sculture)
- Détail de La Porte de la Mort (1) - Saint-Pierre de Rome (N°17 sur le site)
- Détail de La Porte de la Mort (2) - Saint-Pierre de Rome (N°17 sur le site)

Guantanamera, oh, oh, oh, oh, Guantanamera !

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Une totale découverte, et un soupir de soulagement. Enfin un artiste contemporain qui touche profondément.

J'ai visité le site avec étonnement. J'aime beaucoup. Retrouvant diverses influences. Rodin, Giacometti, Camille Claudel et d'autres sans doute car je ne m'y suis pas attardée.
Mais ce n'est jamais "à la manière de".
C'est sa propre interprétation, et un hommage à...
Ses yeux ont vu, ses mains, magnifiquement photographiées à l'ouverture du site, ont compris ce que ces artistes avaient voulu exprimer, elles ont ressenti ces émotions et s'en imprègnent.
C'est ainsi que s'est construit l'Art au fil des siècles.

Nous sommes bien loin de ces productions indéchiffrables qui te valurent l'agressive polémique que tu sais.
Je suis sûre que lui était un homme modeste et discret, doutant et cherchant sans cesse.

Le Timbre au premier regard m'a évoquée la Proserpine du Bernin, à la Villa Borghese...

Je ne parlerai pas de lui comme le Michel Ange du XXème siècle. Je n'aime pas trop ces étiquettes intimidantes.
Il est lui-même, a touché à tous les genres, traduit tous les styles.
Un artiste italien qui a intégré dans son oeuvre l'apport du passé, apportant sa pierre à l'édifice de l'Histoire de l'Art.

C'est étrange comme à travers le survol rapide de son oeuvre, sans avoir eu le temps de détailler l'histoire de sa vie, se télescopent deux aspects bien différents de la mienne.
J'étais présente en 1993, lors de la première édition du Festival "TEMPO LATINO" à
Vic-Fesansac, qui fut à l'origine de la seconde carrière triomphale de ces vieux artistes cubains agés pour certains de plus de 80 ans, comme COMPAY SEGUNDO qui interprète ici Guantanamera. Ils revivaient sur scène, comme des plantes trop longtemps privées d'eau, après leur oubli dans leur pays.
Ils étaient touchants, émus aux larmes de l'accueil qui leur était fait. Nous parlions avec eux, certains voulaient nous embrasser.
Je les ai revus d'années en années jusqu'à que ce festival devienne une grosse entreprise commerciale et que je cesse d'y aller.

Que dire ? Je me répète... Tu fais un travail remarquable, sur tous les fronts ! Tous les jours c'est une surprise nouvelle. Tu m'embarques littéralement vers des horizons nouveaux que je me dois d'approfondir, d'autres anciens
où j'ai toujours plaisir à revenir.
Je t'en voudrai presque de me détourner chaque matin de mon travail en cours !
Grazie tante
Anna
Eric a dit…
Ce fut aussi pour moi une heureuse découverte, car en lisant XX siècle, j'ai commencé à avoir des sueurs froides...

Tout n'est pas à mon goût, mais je trouve le timbre et l'oeuvre présentée dessus plutôt réussie...

La sculpture du Bernin à la villa Borghese m'a tant surpris et plu aussi...

Merci encore, Anna.
Ciao

Articles les plus consultés