Italie : Pin Up Politique

Les élections européennes se terminent et les premiers résultats italiens s'affichent... 35% pour Il Popolo della Liberta... 26% pour le Partito Democratico... 10% pour Lega Nord...

élections européennes, italie, rome en images

Si la Lega Nord monte en puissance, le Partito Democratico souffre, mais ne coule pas, Il Popolo della Liberta n'atteint pas son objectif de 40%... En cela, Berlusconi ne doit pas être satisfait...

Ses déboires n'ont pas commencé il y a plusieurs semaines avec l'affaire Noemie, qui n'en finit plus, mais avec son choix des représentants de l'Italie au Parlement Européen... les Pin-Up politique ! Ecoutez plutôt...

Arte - Scandale des Pin Up Politique

Ce n'est donc pas une nouveauté pour l'Italie, et pour Berlusconi cela vire à la vilaine manie... les électeurs s'en lassent et votent peu (43% au niveau européen), malgré des appels stratosphériques !


Il commence à y avoir du vent dans les voiles pour Berlusconi, qui va devoir réagir vite et pas seulement par des blagues. Le G8 à l'Aquila, issue de secours ?

Les résultats des élections européennes pays par pays

colisée, rome, italie, rome en images
Tous les Chemins Mènent à
Rome

Commentaires

Un sans faute Eric pour ce lendemain d'élection !

Un site européen pour tous les résultats, c'est génial à consulter.

Mais surtout ce reportage d'Arte qui rend si bien compte des mentalités italiennes.
D'un coté, ceux que personne n'écoute, qui tiennent le discours du bon sens élémentaire "mettre les bonnes personnes au bon endroit et cesser de dégrader les femmes en les utilisant pour leur physique".
De l'autre "l'homme de la rue" dont le côté égrillard n'est jamais bien loin, que les frasques sexuelles du Cavalière amusent et qui trouve que "le physique ça aide".
Mais ça aide à quoi ?
Ces députées-potiches elles sont censées faire quoi ? Coucher avec leurs collègues pour les convaincre ?

Il est très difficile d'appréhender de l'extérieur la politique intérieure d'un pays. J'imagine que tu ressens la même chose vis à vis de la France. On peut lire les journeaux, regarder la télé, si on ne vit pas dedans on passe à côté.
Et ce reportage donnait une idée de ce qu'est la politique italienne actuellement.
Elle est tombée bien bas...

J'étais contre l'Europe, j'ai voté Non. Et tout ce que je redoutais est arrivé. La flambée des prix avec le passage à l'Euro, la dégradation des acquis sociaux, les licenciements à la pelle etc.
Mais maintenant on est en plein dedans et il faut faire avec.
Que les partis cessent leur nombrilisme avec des égos de dirigeants qui ne pensent qu'à eux. Favoriser un courant qui fasse en réel travail de réflexion en réunissant des partis de tous les pays.

Moi j'ai trouvé le mien, qui d'ailleurs hier, a fait un carton.
Et bien que je n'ai pas voté comme je l'ai fait, à cause de lui, j'étais ravie de retrouver mon vieux copain Dany le Rouge, qui devenu Vert n'a rien perdu de sa gouaille et de son sens de la répartie. Et puis le voir trainer sa vieille veste parmi tous ces costards cravates !
Mais surtout l'écouter parler. Pas de lui, des autres, de nous tous... ça mettait du baume au coeur.
Après les discours triomphants de l'UMP, et celui de De Villiers, une canne à pêche dans une main et un chasseur dans l'autre, essayant d'agiter le spectre de "MAI 68 le retour".
Il y en a assez de cette politique là. De ces têtes là.

La question majeure maintenant, et elle inclue toutes les autres, allons-nous laisser une chance à la terre et à ceux, tous ceux qui y vivent ?
Eric a dit…
Madame est trop bonne !

En tous cas, le clash Dany/Bayrou n'est pas passé inaperçu...
polluxe a dit…
Très bien ce reportage d'Arte. L'analyse selon laquelle Berlusconi correspond au système de la télé-réalité me parait pertinente.
Eric a dit…
Merci d'avoir pris le temps de passer, Polluxe, c'est sympa... A bientôt

Articles les plus consultés