Fisc Italien : Beppe Grillo à l'Assaut

Beppe Grillo n'a pas goûté la plaisanterie de voir les revenus des 38 millions de contribulables italiens publiés en ligne, la semaine dernière...

Le sien figurait bien sûr en bonne place avec plus de 4 millions d'euros déclarés en 2005, parmi une longue liste, allant de Benetton à Armani...

Mais le plus grave, pour lui, n'est pas là. Le plus grave, selon Beppe Grillo, est que la Mafia dispose maintenant des noms, adresses et revenus de, à peu prêt, tout le monde.

Ndrangheta, Mafia, Camorra, Sacra Corona Unita : tout ce beau monde va pouvoir s'en donner à coeur joie en enlèvements et chantage divers...

Avec le sens de la mesure qui le caractérise, Beppe Grillo lance même : "Mieux vaut une condamnation pour fraude fiscale, qu'un coup de couteau ou un enlèvement." Rien que ça !

Voir aussi

Commentaires

Articles les plus consultés