Fantomas se Déchaine

Fantomas se déchaine et Louis de Funès aussi... dernier volet de notre trilogie...


... qui a eu pour lieu de tournage Rome...


Voilà, cette trilogie sur Louis de Funès, Rome et l'Italie se termine... Qu'il était doux de passer un peu de temps en votre compagnie, Monsieur De Funès. Des souvenirs, des rires, de bons moments...

Louis de Funès, ma Madeleine de Proust.

Coffret fantômas - DVD

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Oh comme je suis triste, il se trouve que cet acteur m'insupporte. Mais je comprends ton attachement, il t'as VU grandir.

Ma Madeleine Fantomas à moi, c'est d'abord une chanson des années 30, une voix qui donnait le frisson et des paroles qui t'envoyait vérifier tout de suite que la porte d'entrée était bien fermée à double tour. Mais au couplet suivant tu apprenais que cela ne servait à RIEN !
Un délice de terreur.
Ensuite il y avait les brochures de l'époque.
Ma grand-mère, femme très pieuse avait un penchant pour ce type de littérature, pourtant très mal vu de l'Eglise. J'imagine qu'elle devait s'en confesser régulièrement, avant de se replonger avec délices dans Arsène Lupin, ou Cadavres en mitaines, pour ne citer que mes préférés.

J'aimais moins les Fantomas. Les histoires étaient confuses à souhait. Et je n'arrivais pas à m'identifier aux personnages, ce qui pour moi est rédhibitoire. Si le récit me laisse sur le pas de la porte, et bien je n'entre pas !
Mais il y avait quand même les illustrations des couvertures. Main décharnée sortant d'un bain de chaux, train déraillant, visage si effrayé que le cri d'horreur t'arrivait aux oreilles...
J'ai chez moi quelques épisodes, par nostalgie et tendresse pour cette grand-mère tant aimée et son péché, grâce auquel mes souvenirs de vacances restent imprégnés de lectures qui m'ont enseignées le plaisir de la peur et du suspens.
Tu ne m'en voudras pas, j'espère, de cette longue digression. Disons que je rattrappe mes quatre mois de silence...
Je n'irai pas non plus voir les deux premiers volets de ta trilogie, mais que tu aies eu cette idée me plait beaucoup.
Certains écrivent avec des mots, certaines même avec TROP de mots... Toi tu écris avec des images, des vidéos, des citations.
Le résultat est le même.
Porte grande ouverte sur un ailleurs que l'on peut investir à sa guise.
Anna
Eric a dit…
Heureusement que nous ne sommes pas d'accord sur tout, Anna ! Ce serait ennuyeux.

C'est aussi une invite à toutes les madeleines de Proust...

Merci donc de les avoir partagées et de ta manière courtoise et sensible d'exprimer tes préférences et tes goûts, par opposition aux miens. J'apprécie.

Ciao
Eric a dit…
ps : dommage, car la publicité du 1er billet de la trilogie ne t'était pas connue, je pense...

Ciao

Articles les plus consultés