Mitterrand Ouvre Médicis au Public

Mitterrand à la tête de la Villa Médicis entend rapprocher l'institution du public... et faire rentrer les sous dans la caisse !

Aujourd'hui accessible de façon limitée, à l'occasion par exemple du bal masqué des pensionnaires une fois l'an...

Bal masqué à la Villa Médicis - Animoto

... la Villa Médicis ouvre ses jardins 3 fois par semaine. Au printemps, ce sera tous les jours.

Le paiement des 15 chambres en location (AFP) ne pourra plus souffrir d'exceptions, indique Mitterrand... La Villa Médicis s'ouvrira aussi davantage à des manifestations évènementielles.

villa médicis, académie de france à rome, rome, italie, rome en images
Votre mariage ou votre anniversaire à la Villa Médicis ?

Les jardins de la Villa Médicis sont ouverts aux visites guidées chaque samedi, dimanche et mercredi à 9h45, 11h, 12h15 et 15h.

Visite de la Villa Médicis (online)

colisée, rome, italie, rome en images
Tous les Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Eric a dit…
Dans mon excitation à créer cette vidéo, une photo s'est glissée au mauvais endroit... il ne s'agit pas bien sûr de l'ambassade de France, mais bien de l'Académie de France à Rome.

Avec toutes mes excuses.
J'étais très dubitative sur la nomination de l'actuel directeur. Je pensais qu'il valait mieux néanmoins celui-ci que les autres qui avaient espéré être à sa place.
Quand j'ai reçu récemment l'information que tu transmets, j'en ai eu des frissons.
J'ai vécu là-bas les plus beaux moments de ma vie, dans une solitude habitée par tous les artistes qui hantent le moindre recoin de ces jardins.
C'est vrai que c'est un lieu qui coûte cher. Mais cette mémoire n'a pas de prix.
Faire de la Villa un jardin public c'est dénaturer ce qu'est la Villa.
Je pense aux pensionnaires actuels, déjà souvent perturbés par les activités publiques qui les obligeait à fuir toute cette agitation...
J'ai oublié de préciser que l'ouverture au public sera quotidienne dès ce printemps.
Eric a dit…
Oui, c'est ce que j'ai indiqué aussi.

Tu as habité là-bas ?

J'ai eu un peu la même réaction que toi, même si bien entendu je n'ai jamais été pensionnaire.

Les questions budgétaires se font pressantes pour tout le monde...
Oui, sans être pensionnaire et sans y dormir. Je faisais partie des Amis de la Villa Medici et les portes m'étaient ouvertes. J'y ai passé des journées entières à étudier à la bibliothèque et à vivre dans le parc que je connais dans tous ses recoins.
J'ai entrepris de retracer l'histoire de tous les pensionnaires depuis le XIXème, à travers les correspondances des directeurs, les différents écrits des pensionnaires et leurs oeuvres. C'est un travail passionnant, que je n'arriverai sans doute jamais à terminer, parce que j'en ai d'autres en cours de la même ampleur, que je suis d'un perfectionnisme extrème et que je ne peux me contenter de l'à peu près.
C'est très émouvant de rencontrer des peintres ou des compositeurs dont l'histoire de l'art ou de la musique n'a pas retenu le nom, et qui ont des personnalités attachantes. Et de voir vivre ceux qui nous sont connus à travers leurs oeuvres.
Il me faudrait vraiment plusieurs vies.
Chacune occupée uniquement par une recherche... C'est le voeux que je ferai si j'avais une baguette magique.
Celà me fait plaisir que tu penses comme moi. L'idée de la villa transformée en jardin public, vraiment cela me hérisse.

Articles les plus consultés