Nocturnes pour le Roi de Rome

Nocturnes pour le roi de Rome, de Jean-Charles Fitoussi, est un film ovni, tourné avec un téléphone portable... en 2005. Présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes en 2006, il sort en salles ce 6 janvier. Mais tout ce qui vient de Cannes n'est pas palme d'or...


Synopsis

Pas facile de faire la critique d'un film que l'on a pas vu ! Je ne trouve même pas la bande annonce... Mais tout de même.

« Un vieux compositeur allemand est appelé par le roi pour lui composer 8 nocturnes, mais le souvenir de sa femme disparue dans cette ville des années auparavant, auquel s’ajoutent les fantômes de la guerre pendant laquelle il naquit, l’empêchent de composer quoi que ce soit. Il pressent alors que la ville éternelle est sa dernière destination sur cette terre, tant aimée, malgré les intempéries. »

Uhm... le synopsis vous donne envie de partir en courant ? Moi aussi ! Mais attendez un peu...

Festival Pocket Films

Nocturnes pour le roi de Rome vaut surtout par sa dimension novatrice pour l'époque : un long métrage tourné avec un téléphone portable en 2005. L'exploit aujourd'hui fait sourire, tant les machines évoluent à grande vitesse.

Ce long métrage a été présenté pour le première fois au Festival Pocket Films. "Le festival Pocket Films a été un des tout premiers lieux dans le monde d’exploration et de réflexion autour des champs de création nés du téléphone mobile 3G. Plus de 800 films ont été réalisés depuis la première édition. Ils sont depuis octobre 2005 projetés dans divers lieux en France et à l’international."


"Rome et la Villa Médicis ont inspiré au réalisateur des jours où je n’existe pas (2002) un récit où images hétérogènes et musiques s’enchevêtrent sur un parfum de tragédie. Affranchi des contraintes techniques du tournage, le réalisateur est allé peindre sur le motif avec sa camera stylo, et s’est laissé guidé par le hasard pour nous livrer un sample virtuose qui renvoie alternativement au cinéma muet, au super 8 d’amateur et à la peinture de genre. Un pas est marqué dans l’histoire des nouvelles images."

Pourquoi / Pourquoi Pas ?

A l'heure de la 3D, ce film fait sûrement figure de mutant. On ne peut pas lui nier pourtant son originalité...

Bien sûr, il est question de Rome et quelques images de la capitale italienne sous un angle nouveau pourraient vous donner envie d'y revenir...

Mais au final, sûrement un truc de vieux, je ne peux m'empêcher de penser à l'effet mal de mer. Je n'aime pas le style caméra à l'épaule, où l'image saute tout le temps, ce qui à la longue me devient très irritant. Alors comme vais-je réagir à cet opus ?

Comme ce n'est pas demain que je pourrais voir le film, je suis très intéressé de connaître votre avis sur ce film, si vous avez la chance de le voir, car il est distribué de manière confidentielle. Si vous savez aussi où trouver une bande-annonce, je suis preneur. Bonne toile.

Salles à Paris
Critiques presse (Pdf)
Critique sur ToujoursRaison.com

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

J'ai suivi par l'intermédiaire d'un blog, l'élaboration du film. Si quelques images de la Villa illustraient le propos, je n'ai pas eu l'impression que des scènes y soient tournées. Et je n'ai pas l'impression non plus qu'il s'agisse d'un film en costumes d'époque.

Je n'ai pas envie de voir ce film.
Une sensation de décalage, un peu style "Art Contemporain", si tu vois ce que je veux dire.
Je ne vois pas l'intérêt de ce qui est présenté comme une performance, tourner avec un portable !

Quand on ne peut faire autrement parce qu'on est en Chine et que c'est le seul moyen de faire sortir des images, d'accord.

Quand cela devient un label, quel intérêt ?

Et puis je lui en veux d'avoir piqué ce très beau titre à livre qui n'a rien à voir avec son histoire.

Je vais essayer dès que j'ai 5 minutes de retrouver le blog en question.
Eric a dit…
Toujours à la pointe, Anna. Difficile de te surprendre ;-))
Vraiment aucun mérite, je suis reliée à Rome et à la Villa quotidiennement grâce aux alertes google. 7 ou 8 références à explorer chaque jour pour chacune des alertes. Sans compter de temps en temps une après-midi passer à presser le web comme un citron...

Articles les plus consultés