Gilda Piersanti à Rome

Gilda Piersanti est à Rome ce soir, à 18h, au centre culturel saint Louis de France... "La rencontre sera modérée par Maurizio Testa, journaliste spécialisé dans le genre policier, auteur de Maigret, le cas Simenon et fondateur de la revue Il falcone maltese."

L'inspecteur De Luca reprend du service...


Gilda Piersanti présente ce soir, à Rome, Vengeances Romaines,où les badante, ces femmes venues de l'étranger pour se mettre au service de familles italiennes aisées, ont le rôle principal...

... mais je ne vous en dis pas plus, le roman fera l'objet d'un prochain billet...

Gilda Piersanti est, notamment, l'auteur des 4 saisons meurtrières, romans policiers qui ont pour toile de fond notre chère Rome...

ROUGE ABATTOIR - Hiver



VERT PALATINO - Printemps



BLEU CATACOMBRES - Eté



JAUNE CARAVAGE - Automne



Gilda Piersanti, un auteur à découvrir, pour découvrir Rome sous un autre jour. Frissons garantis !

Vos Chemins Mènent à Rome

Commentaires

Caro Eric
Juste avant que je ne parte en vacances, tu avais parlé de l'un des livres de Gilda Piersanti.
En faisant des recherches pour l'acquérir, quale sorpresa ! il y en avait quatre.
Moi qui aime lire le moindre livre qui a Rome pour décor, et qui adore les polars !

Et c'est ainsi qu'à 35° à l'ombre, j'ai frissonné en lisant l'une après l'autre les aventures de l'Inspecteur de Luca.
C'était glaçant, sanglant mais j'adore plonger ainsi dans un univers qui n'en a que plus de charme quand les noms des rues, des places, du moindre lieu évoque un souvenir qui m'est cher.
Et c'est d'autant plus grisant de commencer à lire en sachant que l'on pourra retrouver encore le même personnage dont la psychologie se dévoile de livre en livre.
J'ai juste été un peu déçue par Jaune Caravage, car à mi-lecture j'avais deviné qui était l'assassin. Mais motus et bouche cousue, ce n'est pas quelque chose que l'on dévoile !
Les trois premiers volumes sortis aux éditions pockets ont une couverture à la hauteur, Rome est déja là, avant même de tourner la page.
Mon préféré, Vert Palatino. Je manque d'objectivité, j'aime le Palatin...

Apprendre que je vais pouvoir me replonger dans cet univers me ravis.
Mais cette fois, je vais frissonner en frissonnant. Il faudrait que j'attende l'été, ce dont je suis bien incapable.

Pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur l'auteur, un petit détour par son site s'impose.
http://gildapiersanti.free.fr/index.php?id=10
Il est beau, intelligement présenté et la rencontre est passionnante.

Grazie Eric pour ce début d'été dont le souvenir est indissociable de cette lecture...
Eric a dit…
Je peux te dire que pour Bleu Catacombes, cela chauffe et pas seulement parce que c'est l'été... suspens garanti...

Articles les plus consultés