Rome en Roller Coaster [Humeur]

Mes nuits sont plus belles que vos jours ! Néron me ferait presque perdre la boule, tant la vie du blogger est faite de hauts et de bas... le soir, de la consultation des statistiques à l'écriture du billet du lendemain... Et, parfois, au coin d'un billet, la joie...


Si vous saviez le temps qu'il faut pour vous préparer un billet au quotidien sur le blog, vous n'en croiriez ni vos yeux, ni vos oreilles... Qui s'en soucie ? Personne, à part moi peut-être, et c'est bien mieux ainsi, sinon, malgré la passion, je crois que personne ne se lancerait dans l'aventure d'un blog, s'il savait la patience qu'il faut avoir...

... (oui, je sais, je viens d'enfreindre une grande règle qui est de ne pas dire le mal que vous vous donnez à éditer votre blog [remplacez par votre activité favorite], car ce qui compte ce sont les résultats, et c'est aux visiteurs de dire s'ils apprécient ou pas en venant, en revenant même, en commentant... JAMAIS le blogger ne doit s'auto-encenser)

Sous la glace, le feu ! Tout blogger qui se respecte VEUT être lu. Il n'y a rien à faire, par ses parents, ses amis, les voisins, un australien, des inconnus, le chien de la voisine, n'importe qui, mais il veut être lu. Point. Sinon, le blog ressemble au cri de Munch, dans une forêt de blogs millionnaires...


Dans la boîte mail du blogger, j'accueille les messages de mes "umh, bof", qui côtoient les "c'est géniallllllll !". Sur cette montagne russe des sentiments, ce grand 8 des émotions, il y a des étoiles, des perles dans la nuit... et puis...

... certains vous cirent les pompes quand ils en ont besoin, et vous oublient au 1er billet qu'ils publient sur Rome... d'autres sont trop grands pour ne citer aucun blog français. L'anglais, c'est plus pro et plus chic sûrement... d'autres encore vous traitent comme le dernier des gladiators et vous prennent pour un guichet automatique à la station Termini, sans autres formes d'égards...

... et puis, il y a les perles, généralement, elles ne font pas de bruit, comme ces personnes qui donnent leur vie pour les autres, sans que cela se sache, en silence... car il faut faire trash, aujourd'hui, pour être au top du net (cf Yahoo News), ne pas parler des autres, ne pas faire de liens (ils se monnaient à prix d'or !), ne plus donner, comme au bon vieux temps du World Wide Web, rester dans sa blogo-bulle, les yeux rivés sur ses stats...

Les sourires de ma boîte mail sont faits de vos messages polis, sans être obséquieux, de vos liens, qui se donnent sans voir été mendiés, parce que je le vaux bien (ok, vous m'avez eu, je viens d'enfreindre LA règle d'or du blogger), de vos encouragements, de toutes ces petites choses, qui font mes trésors dans mon voyage vers Rome...

Alors merci à vous (oui, je commence toujours par vouvoyer, sauf si vous employez le tutoiement en premier), Florence, Anna, Claire, Françoise, Loïc, Polluxe et les autres pour éclairer ma route en silence de vos gestes bienveillants...

Mettez cette humeur sur le compte de l'automne, je vous prie... Ciao a tutti !

Et puis, si vraiment mes humeurs vous gonflent, retrouvez les toutes regroupées !

colisée, rome, italie, rome en images
Tous les Chemins Mènent à
Rome

Commentaires

polluxe a dit…
L'automne est la saison des humeurs. La mienne est paresseuse coté blog...

En effet tu enfreins la règle des blogueurs en faisant des citations sans liens... ;-) Mais étant dans le saint des saints,la ville éternelle, la capitale de la Chrétienté, Dieu te le pardonnera... :-)
Eric a dit…
C'est corrigé... oui, j'ai vu pour ton blog... si tu manques d'idées, tu peux toujours parler de Berlusconi... on en parle pas mal en ce moment en Italie
Ciao
Eric

Articles les plus consultés