Villa Medicis - Mitterrand : Ciao Bello | Rome en Images
Votre Billet Coupe File pour le Colisée
RSS facebook twitter googleyoutube Suivez Rome sur Pinterest
Les Italiens sont des Français de bonne humeur - Jean Cocteau

Villa Medicis - Mitterrand : Ciao Bello

Frédéric Mitterrand quitte la Villa Medicis et Rome pour... le ministère de la culture !

villa medicis, rome, italie, rome en images
C'est officiel depuis 20h42, hier soir, sur le site de l'Elysée... Ciao Bello ! La Villa Medicis, c'est fini et dire que c'était mon dernier amour...


Le vieux lion n'est pas mort... après un feuilleton à rebondissements l'année dernière, Mitterrand a notamment ouvert la Villa Medicis au public...

Que nous prépare-t'il pour la suite ? En tous cas, on ne le récupèrera pas facilement (9 juin 2007 - Interview lors de la sortie de son livre)...


Et que va devenir la Villa Medicis, maintenant ?

colisée, rome, italie, rome en images
Tous les Chemins Mènent à
Rome

Rome, italie

3 commentaires :

sur les traces de notre enfance a dit…

Je suis écoeurée.
J'avais déjà un certain nombres de réserves sur cette nomination et les premiers effets qu'elle avait entraîné sur la Villa.
En faire un jardin public, alors que Rome en est déjà largement pourvue et que ce lieu doit, précisemment, rester hors du temps.
Seuls doivent s'y croiser les pensionnaires, ceux qui pour des raisons studieuses ont un accès à la bibliothèque, autorisation rarement refusée, et les fantômes qui hantent les jardins.
Les motivations avouées de ce geste, tout simplement faire rentrer de l'argent dans les caisses.
Etre directeur de la Villa, c'est un rêve partagé par beaucoup.
Quitter ce poste au bout d'un an pour un motif carriériste, et aux côtés de qui...
Adio traditore e senza dispiacere.
Pauvre Culture, en quelles mains est-tu tombée ?

sur les traces de notre enfance a dit…

Oui c'est vrai, que va devenir la Villa ?
Quel ami, ce valet de vaudeville va-t-il vouloir récompenser de sa fidélité ?

C'est la première fois depuis que l'Académie de Rome est installée à la Villa, qu'un Directeur ne part pas, larmes aux yeux, regrettant que ces années enchanteresse aient filé si vite entre ses doigts et le regard tourné vers ce lieu d'une autre vie, et ceux dont il a suivi les espoirs et les rêves.
J'ai surtout étudié la vie de la Villa au XIXème, et sans doute les liens entre le Directeur et les Pensionnaires ont-ils changé, mais pas cette nostalgie de ceux que les plus nombreux qualifient des plus belles années de leur vie.

Eric a dit…

Ne sois pas trop dur sur la culture, Anna. Attendons de voir comment les choses évoluent... Jugeons sur les actes...

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires... j'adore ! - Rome en Images