Rome : Café Philosophique

J'ai envie de finir l'année de manière philosophique, façon café philo... une question m'est souvent posée lorsque je rencontre de nouvelles personnes sur Milan : "Alors, Milan, pas trop dur ?" Ou encore : "Et Rome ?"

La force d'une Perspective Positive

L'histoire qui suit illustre mon propos. Ecoutez plutôt...

Il était une fois il y a très, très longtemps, un paysan chinois. Une année, le temps fut très bon et la récolte saine, de qualité et abondante. Ses voisins lui disaient comme il était chanceux, il leur répondait : "sûrement"...

Puis quand fut venu le temps de la moisson, un jour exactement avant, une horde de chevaux sauvages venus des plaines arriva au galop et détruisit tout. Ses voisins vinrent à lui et lui dirent comme il était malchanceux d'avoir perdu une si belle récolte... Le paysan leur répondit : "sûrement"...

Le jour suivant, son fils prit une corde et attrapa 1 étalon sauvage et 3 juments. Les voisins vinrent à lui pour admirer les chevaux et, de nouveau, lui dirent qu'il était touché par la chance. Le paysan commenta : "sûrement"...

coppede, rome, rome en images, italieCoppede - Rome

Le matin suivant, son fils se mit à dresser les chevaux. A peine monté sur l'étalon, il fut désarçonné, tomba par terre et se cassa une jambe. Les voisins portèrent le fils à la maison, en disant que c'était vraiment une malchance que son unique fils se soit fait si mal... Le paysan répondit : "sûrement"...

Le lendemain, l'armée de l'empereur qui allait donner une importante bataille, fit halte au village. Tous les jeunes valides furent contraints à s'engager, mais le fils du paysan fut écarté à cause de sa jambe cassée. Les voisins, encore une fois, lui dirent qu'il était chanceux parce que son fils n'était pas obligé de s'engager dans l'armée. Le paysan commenta : "sûrement"...

Vous êtes chanceux

Alors Milan ? Je réponds invariablement que j'étais très heureux à Rome et que je suis très heureux à Milan. D'abord, parce que c'est vrai et que tout dépend de quel côté vous vous placez. Toujours du bon côté !

Arrivederci Roma. C'était il y a 6 mois maintenant. Beaucoup de choses se sont déroulées depuis, des bonnes, comme des mauvaises. Comme tout le monde. Je n'ai pas arrêté le blog pour autant. Bien au contraire. Et ce n'est qu'un début...


J'ai découvert une autre ville, d'autres façons de faire, d'autres modes de travailler... Oui, c'est vrai, j'aime Rome. Mais, je suis bien aussi à Milan. Il n'y a pas de contradictions.

Alors à la remarque : "tu es parti de Rome, quel malchance. Milan, c'est trop moche !" Je réponds : "sûrement"... Mais, et la crue du Tibre, alors ? "Tu n'es plus à Rome, heureusement, tu es parti au bon moment". Je réponds : "sûrement".

Et, vous, qu'avez-vous envie de réponde ? Sûrement ?

colisée, rome, italie, rome en images
Tous les Chemins Mènent à Rome


Commentaires

Eric a dit…
Il fait un temps superbe aujourd'hui sur Milan, après des jours de pluie, un jour de neige et le brouillard hier soir... Je vois les montagnes de mon bureau... ce n'était pas arrivé depuis...

Quelle chance d'être à Milan ? sûrement !
Anonyme a dit…
Merci pour cette petite pensée réjouissive. C'est bien de remettre les choses en perspective. Il est vrai qu'avec le ciel dégagé... on respire de nouveau! ;-)
Eric a dit…
Bonne journée à vous, sous le soleil...
Anonyme a dit…
Buongiorno a Milano, Eric
Je connaissais ce conte qui m'a suivie très longtemps dans mon appréciation des évènements que je subissais.
Et je l'avais oublié parce que j'avais fini par intégrer son sens profond.
Après les pires catastrophes, si l'on regarde en arrière, il s'est toujours passé ensuite, quelque chose de positif.
A condition de ne pas vivre sa vie passivement et d'attendre le bonheur sur un plateau...

Tu avais peu parlé de ta vie à Milan. Peut-être pourrais-tu, de temps en temps, nous raconter quelque chose qui t'y as enchanté ?
Il n'y a pas que Rome qui m'(nous)intêresse dans ce blog...
Ciao e buon natale
Anna
Eric a dit…
Je vais essayer de faire de mon mieux, Anna. Je souhaite vraiment rester sur Rome sur ce blog. Mais cela ne va pas m'empêcher de faire des comparaisons endiablées Rome/Milan !

Bon Noël, Anna.

Eric
Suite du commentaire de tout à l'heure, sur le billet du vendredi 27 février.
Je te disais que je me sens chez toi comme chez moi, c'est encore mieux que ça. Il y a un nombre incroyable de couloirs.
Et j'aime me perdre, entrer dans une pièce dont je n'avais pas reconnu la porte.
C'est le cas à l'instant. Et je retrouve les traces de mes pas. C'était à tel moment, il se passait ça...
Ce bon Noël Anna, me renvoie à mes souvenirs de ce Noël passé qui fut comme un écho de mes Noëls d'enfance.
Pourrai-je en vivre d'aussi drôles et émouvants ? Et la réponse est dans le conte, ou plutôt ce que ce conte a fait remonter dans ma mémoire.
Tu vois c'est sans fin. Tu es une source d'inspiration qui s'ignore.
Longue vie à la dolce vita, à Rome en images, à Eric en Italie.

PS ce "dolce vita", c'est en référence au film de Fellini ?

PS si je n'y prend garde, je reste des heures à me promener chez toi, et je suis obligée de m'imposer de sortir. Mais je ne rentre pas directement... Un petit détour par le caffè Bernini sur la Piazza Navona... Ou chez Gigliotti, via Frattina, per un gelato "Marron glacé" con la pana qui finit toujours sur le bout de mon nez.
La pana me manque et les ciabatte... e tutti...
Eric a dit…
Pour le début du commentaire de Anna :
Visiter Rome - 7 Règles d'Or

Sûrement... mais j'avoue que c'est plus le lieu commun de Rome et sa Dolce Vita...

Côté culture, tu as beaucoup à nous apprendre...

Articles les plus consultés